http://www.joesnyc.streetnine.com/
Un lien qui vient de l'inépuisable blog à l'ouest, et repris déjà par loicm... Mais le but de ce blog étant de partager des émotions, je ne résiste pas à la tentation de vous faire part des miennes à la vue de ces quelques photos :

Une certaine intimité. Cela pourrait être San Gimignano, ou une petite ville de province. Néanmoins la plus haute tour donne l'échelle, un air mythique. Il y a aussi la statue qui tend le bras pour l'éternité et pour cet instant. Et puis cet aigle improbable, cette couleur orange !


Prof Alvarado... Franchement, vous le connaissez, ce bonhomme, non ? Ou tout au moins vous l'avez déjà vu, vous l'avez déjà entendu, vous vous êtes arrété dans ce hall de gare, pour écouter son incroyable pêche, au milieu du tumulte, ou du silence...


Ça pourrait être à  Paris, ou à Barcelone, ou Madrid, ou Valence... Mais bon, c'est à New -York. New-York a l'air d'être un endroit civilisé....


Il y a le rêve : les bulles de savon, le regard de l'enfant, et puis il y a la réalité, pour ne pas dire la trivialité, des deux types, leurs regards amusés, goguenards. Entre les deux bien sûr pas de hiatus, au contraire la magie d'un instant saisi au vol, un instant comme il n'y en aura jamais dans les salons, chez les gens bien élevés...
 Je m'arrête , pour ne pas abuser du droit de citation.
"Joseph O Holmes est un écrivain et photographe indépendant, qui vit et travaille à Brooklin, New-York."
New-York est dans mes rêves. Avec ces photos j'ai l'impression que le rêve s'est rapproché, s'est précisé. Un jour peut-être deviendra -t-il réalité, et pourquoi voulez-vous que je sois déçu ?