... était l'invité hier de l'émission "arrêt sur images", à propos de la mort du pape.
De Régis Debray on a une image mitigée. On se souvient de la pizza achetée en Serbie, et qui prouvait que tout allait bien, en pleine guerre ethnique. On sait qu'il a voulu fonder une nouvelle science, la "médiologie", mais apparemment ça en est resté plus ou moins là. Mais il a fait un travail sérieux sur le "fait religieux", et son enseignement dans les écoles.
Bon, l'émission se déroule, on écoute ... religieusement l'universitaire, qui dit d'ailleurs des choses intéressantes, il faut le reconnaître. Il parle du paganisme télévisuel, de la vieille complicité du christiannisme avec les images... Un moment il évoque la figure du père, si oubliée dans une "société maternée et maternante", et qui fait un retour nécessaire...
À la fin de l'émission la chroniqueuse Judith Bernard intervient pour évoquer son dégoût devant le déferlement émotionnel auquel on a assisté, devant la faillite de médias qui n'ont pas fait leur travail, à savoir aller au delà de l'émotion, et dresser un bilan objectif de l'oeuvre de JPII. Elle évoque ses positions réactionnaires, contre l'avortement, la contraception...
Très curieusement, au moment où le problème de fond est abordé, Régis Debray s'énerve, il prend ça de très haut, il affirme qu'il n'y a rien à faire contre l'irrationnalité de médias gouvernés par l'argent et la recherche de l'audience, bref vox populi vox dei circulez y'a rien à voir !
On comprend alors de quel coté est Régis Debray. Il est du coté du pouvoir, et d'un pouvoir masculin. D'où son attachement à la figure papale du père, ou paternelle du pape, dans une société "maternante et maternée"...
À noter que sur le forum d'arrêt sur images la discussion va bon train sur ce moment fort de l'émission. Judith Bernard y adopte une position beaucoup plus mesurée que la mienne, c'est tout à son honneur !

Arrêt sur images , une excellente émission de France 5, le dimanche à 12h40. On peut la revoir sur le site, dans sa version intégrale.

Sur la vraie nature du pouvoir, savourez le décalage produit par cette photo, une reprise inattendue de " the full monty":

thefullmonty

Image piquée honteusement au PaxaBlog, qui l'a lui même piquée honteusement au "Monde"...
Allez chercher sur les weblogs  l'information qui n'est pas disponible dans les autres médias !