12 octobre 2008

Deux autres exercices de méditation estivale

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; ... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2008

exercice de méditation estivale...

&amp;amp;lt;!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:&amp;amp;quot;Cambria Math&amp;amp;quot;; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1107304683 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:&amp;amp;quot;&amp;amp;quot;; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; ... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2008

rue popincourt

(Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir) Rue Popincourt, dans le 11ème arrondissement de Paris. Un panneau de l'histoire de Paris, à l'entrée de la rue, nous dit tout ce qu'il faut savoir: La rue doit donc son nom à « Jean de Popincourt, premier Président du Parlement, qui possédait ici un manoir. Plusieurs maisons furent construites ici, elles formèrent un petit hameau baptisée Popincourt ». On imagine les maisons blotties autour du manoir. Et autour, des forêts, des marécages, des chemins mal... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 20:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 novembre 2007

recherche du silence, 2

Mai 2007, Parc du bic, rive sud du Saint-Laurent, Québec, Canada. Ce qu'on voit, ce n'est pas la mer, c'est le Saint-Laurent. On ne voit pas l'autre rive, elle est très, très loin. Le fleuve se confond avec le ciel. Ce qu'on entend, on entend presque le silence, il n'est pas encore tout à fait là, il y a encore quelques distractions possibles, mais entendez le, il vibre au loin, et tout le paysage vibre avec lui !
Posté par gabdublog à 18:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 septembre 2005

tgv paris méditerranée

Premier arrêt, même pas le temps de se retourner : Avignon. Gare ultra moderne, mais construite - en plein soleil, pas un poil d'ombre, et sur le modèle de la verrière, en plus ! - pour que les gens qui passent par Avignon, la ville la plus chaude de France, peut-être du monde (j'exagère), aient encore plus chaud que dans la ville ! Après, le tgv prend son temps, et on voit passer sous ses yeux : Le Canet Marseille Blancarde St Marcel Aubagne St-Cyr les cadaquières " Des golfes clairs " Une... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 17:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 septembre 2005

hirondelles

Une nouvelle de Jean Giono est intitulée La ville des hirondelles. La ville des hirondelles, pour Jean Giono c’est Manosque : « Dans un temps, Manosque était appelée ville des hirondelles. C'est, de tout le pays des collines, la ville qui en abrite le plus dans ses génoises. On les voit tout d'un coup surgir par milliers et on ne sait pas d'où elles viennent. Buffon dit qu'elles passent l'hiver au fond des lacs, des étangs et des rivières. » Moi je me souviens de certain soir d’été de mon enfance, dans la plus haute pièce... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 16:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

04 juin 2005

après le non

Entendu à la télé, un journaliste américain qui vit en France, à propos du nouveau gouvernement : "C'est comme si le capitaine du Titanic, au moment où le bateau coule, ordonnnait de changer la disposition du mobilier". Il est filmé à la terrasse d'un café, en train de lire le "international herald tribune" (Arte). Sarko est allé à Perpignan. Il parcourt les rues commerçantes, entouré de caméras. "Je suis là pour débarasser la France des voyous". "Je n'accepterai rien, vous m'entendez ?... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 08:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 mars 2005

sieste

Repas de midi. Pas de travail en vue, je m'autorise à boire deux verres de vin blanc. Pendant le repas chacun est pris dans ses soucis, il y a des silences un peu insistants. Aussitôt après le café je pars m'allonger...... Et les pensées peu à peu se calment. Les yeux fermés, le vilain jour gris et uniforme n'est plus là pour m'embêter. Il y a comme un manège qui tourne lentement dans ma tête, comme un souvenir de fée, aperçue un jour d'enfance...... Je reviens dans le jour gris. Ma femme part au travail, elle me dit qu'elle rentre... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2005

C'est la première fois depuis bien longtemps, un beau soleil nous fait une petite visite. Les gens dans la rue sont plus détendus, plus calmes. Brusquement des mois de tristesse, de déprime, se volatilisent, c'est comme s'ils n'avaient jamais existé. On a du mal à imaginer qu'il y a peu de temps on a pu se croire triste... Il en reste un souvenir, une trace, comme l'image subliminale d'un lac triste...
Posté par gabdublog à 11:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 janvier 2005

19 janvier 2005, le temps fuit comme un chien maigre. Le temps passe et je ne fais rien, il ne m'en laisse pas le temps. Au temps de mon enfance, chaque nouvelle année était un commencement, une promesse. Maintenant c'est juste un chiffre qui change, une convention abstraite à appliquer. Le 2005 de tous les calendriers : une trace sur le papier. Ça résonne un peu nouveau à nos oreilles, ça nous accompagne pendant un an, et puis ça rejoindra la cohorte des années vécues, qui se confondent dans un brouillard indistinct, d'où ... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 16:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]