29 décembre 2010

cadeaux (virtuels) de noël

Le cantique de Jean Racine Paroles de Jean Racine, musique de Gabriel Fauré, donc. Excusez du peu... C'est intéressant de suivre la partition, au fur et à mesure. Dans l'article correspondant de Wikipedia, on peut lire : "...cette pièce se situe dans la tonalité de ré bémol majeur. Cette œuvre présente un caractère solennel. Après une introduction jouée au piano (ou à l'orgue), le chœur entre pupitre par pupitre. À la quarantième mesure, après un pont instrumental, une partie centrale modulante intervient en la bémol... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2009

l'homme de glace

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; ... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2009

Une tante pauvre

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; ... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 18:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 mai 2008

louise bourgeois

(Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir) Cellules : parcours dangereux. Le voici, le grenier de mon enfance.Dans le grenier de mon enfance aussi il y avait des ossements, je crois même qu'il y avait tout un squelette - ou un demi-squelette. Il y avait de grandes  armoires remplies de papiers, de journaux. Moi je m'étais arrangé une niche dans un placard, je tenais juste accroupi dans cet espace intime  et rassurant. Quelquefois mon frère s'installait de l'autre coté, lui il lisait je crois, moi je suçais... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2008

Casse-toi alors pauvre con, et bienvenue chez les ch’tis !

La même semaine, c'était il y a quelques semaines, notre bienaimé président immortalisait cette maxime du rejet et du mépris de l’autre (23 février), et le film de Dany Boon, éloge de l’accueil et de la chaleur humaine, rencontrait dès sa sortie (20 février) un succès fulgurant et inattendu. Inattendu comme le fut d’ailleurs le retentissement du dernier « dérapage » de notre bienaimé président. Car le scandale éclate enfin, et tout le monde prend conscience de la vraie nature de notre bienaimé président : ... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2008

amour des mathématiques

« Il lui fallait un calme à l’intérieur du cœur, où les sons extérieurs n’arrivaient pas.Lorsqu’il résolvait les problèmes des revues mathématiques, qu’il les recopiait au propre ou les relisait une dernière fois avant de les poster, le professeur murmurait très souvent, satisfait des réponses auxquelles il était parvenu :— Ah, quel calme.Quand il avait trouvé la bonne réponse, il ne se sentait pas joyeux ni libéré, mais calme. C’était un état issu de la certitude que les choses étaient à leur place,... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 08:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 février 2008

rené girard : achever clausewitz

Un livre d'entretiens avec Benoît Chantre, aux éditions carnets nord. 1806.Napoléon remporte la bataille d'Iena. De sa fenêtre, le philosophe Hegel voit passer « l'Empereur, cette âme du monde » à cheval. Il voit en lui l'agent de l'accomplissement de l'histoire, le vainqueur de la définitive bataille, qui mettra fin à toutes les batailles.Carl von Clausewitz, aide de camp du prince Auguste de Prusse, est capturé par les français. Pour sa part, il voit en Napoléon  le « dieu de la guerre », en même temps admiré et... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 21:53 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
05 janvier 2008

recherche du silence, 3

« … ses lèvres allaient l’une contre l’autre avec ce remuement opiniâtre dont les vieillards se repaissent de quelque chose qu’on ne sait pas, succulence rêvée ou mots que depuis si longtemps il faut taire. Il m’apparut très pauvre et nu, aspirant au silence, redoutant le silence. J’attendis qu’il parlât ; les appels discordants des mouettes emplissaient le soir ; levant les yeux, et d’un geste vague qui peut-être m’indiquait ces voix obscures portées par des vols si diurnes, il commença : « La musique, aussi, l’exercice de... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 12:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 décembre 2007

la société du spectacle

«  Le spectacle se présente comme une énorme positivité indiscutable et inaccessible. Il ne dit rien de plus que « ce qui apparaît est bon, ce qui est bon apparaît ». L’attitude qu’il exige par principe est cette acceptation passive qu’il a déjà en fait obtenue par sa manière d’apparaître sans réplique, par son monopole de l’apparence. »  « En tant qu'indispensable parure des objets produits maintenant, en tant qu'exposé général de la rationalité  du système, et en tant que secteur économique avancé qui... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 16:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 avril 2007

annie hall

Vive le DVD, qui permet de remonter dans le temps des souvenirs, de revoir et redécouvrir de bons moments de cinéma. Comme avec un bon copain, j’ai plein de souvenirs avec Woody Allen, mais comme avec un copain un peu perdu de vue, les souvenirs s’embrouillent un peu, c’était pendant quelles vacances qu’on a tellement rigolé, et avec qui on était, déjà ? C’est dans quel film qu’il y a cette scène irresistible ? Il se trouve que vraiment il y a plein de bons moments dans ce film, je m’en souvenais mais j’avais... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 14:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]