07 mars 2009

tristesse d'amiens

(Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir) Un an à peu près que les travaux de rénovation de la place de la gare du Nord, à Amiens, sont finis . La place de la gare c’était l’œuvre d’Auguste Perret, après la guerre, une place de proportions très classiques, mais révolutionnaire quant à son matériau – le béton – et dominée par l’étonnante silhouette de la tour Perret. Une architecture modulaire, intelligente, qui parvenait à s’intégrer dans un lieu disparate, essentiel et contradictoire de la ville, et qui lui... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 16:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 novembre 2008

les journées du patrimoine, et la vie éternelle

(Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir) Une journée du patrimoine, septembre 2008, à Amiens. Quartier Sainte Anne. Le conférencier n’est pas très aimable, plutôt pressé, pas très pédagogue quoi. Pourtant il explique des choses intéressantes.Nous sommes dans le nord de la France, les maisons sont en briques… Le long coté de la brique s’appelle la panneresse, le coté court la boutisse. La disposition des briques s’appelle l’appareillage, et on distingue l’appareillage anglais : on alterne une rangée de boutisses,... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2007

paris, le 28 juillet 2007

De  République au pont SullyAllez, saute ! si t'as pas peur de Rébecca... Gloire au cirque d'hiver emballé. Séquence rouge puis grises peintures, rue Amelot Rue Marcel Gromaire, attention Un tag théâtral Vasques de riches (contrepoint jaune) Place de la Bastille, Rue St-Antoine Un grand homme veille sur nous rue St-Antoine Arrivé au pont Sully c'est la fête, Paris-plage, sur les berges à la place des bagnoles il y a des piétons Des piétons enfin des gens des humains quoi qui se... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 08:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
02 novembre 2005

ermitage

Personnages : la radio – une araignée – des nuages dans le ciel – l'ermite – le vin – un chat. Décor : une cuisine-salle à manger. Au fond, une grande baie vitrée donne sur un jardin automnal. Un vieil arbre perd doucement ses feuilles, une serpillère est étendue sur un fil à linge. L'ermite est assis à sa table, il termine de manger. On le voit de dos, il regarde le jardin. L'araignée – elle est toute petite, on la voit à peine – coule le long du fil qu'elle à tissé dehors, tout près de la baie. Quelquefois elle... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 06:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 septembre 2005

plage

Une plage tranquille à la fin de l'été, un soleil franc, le murmure des vagues… On pourrait mettre ça en scène sous forme de petits sketches simultanés, à improviser : Une dame d'un certain age, confortablement installée sur un siège de plage. Son téléphone portable sonne, la conversation s'engage. D'abord des murmures, mais petit à petit le ton monte, la dame s'agite sur son fauteuil, quelquefois ça s'emballe, elle crie littéralement : "donner congé, oui, donner congé", avec des intonations très vulgaires,... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 21:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 janvier 2005

grande surface

Il n'y a pas de décor, ou plutôt le décor est si bien fait qu'il devient invisible (le décor c'est ce qu'on ne voit pas, dit Blang). Des lumières aveuglantes, pas de zones d'ombre. Tout est à disposition de la main, rien n'est caché. C'est brillant, aseptisé, mais en même temps c'est sale, on sent comme une espèce de crasse consubstantielle aux choses. Il  n' y a pas vraiment d'acteurs, ou alors des acteurs transparents, interchangeables, sans personnalité. Tous poussent les mêmes chariots, remplis de mêmes pauvres... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 16:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 janvier 2005

chez le pharmacien

Dans une pharmacie moderne de centre ville. Ambiance sérieuse et aseptisée. Bizarrement, les deux préparatrices s'occupent de la même cliente, au comptoir. Plus loin, à 2 ou 3 mètres, un drôle de type. Petit, les cheveux négligés, un manteau élimé, des chausures en fin de vie. Il a l'air exagérément digne. Il s'appuie sur une canne. Il lance des regards qu'il veut hautains et détachés en direction d'un autre client qui vient après lui, et qui se tient à bonne distance.. Ben oui, car le drôle de type dégage une puanteur... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 18:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 janvier 2005

Chez le boucher

Dans une boucherie de quartier, heure d'affluence. Brouhaha de conversations entre les clients, entre les clients et les serveurs. Un jeune garçon, visiblement timide et impressionné, ne participe pas aux conversations. Il est légèrement bousculé chaque fois que , par à-coups, la file d'attente progresse. Vient le tour du petit garçon. Un garçon boucher  (voix forte) : Jeune homme ! Le petit garçon (voix faible et hésitante) : Euh... Un kilo de côtelettes, s'il vous plaît ! Le garçon boucher :  Ah oui !... [Lire la suite]
Posté par gabdublog à 16:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]